Vasseur : « Ce circuit est éprouvant »


Vasseur : « Ce circuit est éprouvant »

Par
Jeudi 20 septembre 2012 - 19:31







Cédric Vasseur a couru les Championnats du monde 1998 à… Valkenburg. Il était également quand le Tour de France, en 2006, quand la troisième étape s’était terminée dans la cité du Limbourg. Et il a disputé de nombreuses Amstel Gold Race, dont le Cauberg est le théâtre de l’arrivée. Alors Velochrono a voulu lui demander son avis sur le parcours des courses en ligne à venir.

Cédric, vous étiez présent quand les Championnats du monde avaient déjà été disputés à Valkenburg en 1998. Le circuit était identique ?

C’était exactement le même, oui. Mais je pense que dimanche, ça ne ressemblera en rien à 1998, car les conditions météo seront clémentes. Je me souviens de cette course qu’il y a quatorze ans, c’est resté gravé dans ma mémoire car il y avait une pluie incessante. Sur la ligne de départ, tout le monde avait l’imperméable et l’a gardé un long moment. Certains ont conservé leurs gants longs pendant 200 kilomètres. J’ai revu des photos d’Armstrong, de Camenzind… Ils étaient recouverts de boue ! Pire que des mineurs ! Ce qui était surtout difficile, c’était de négocier la descente du Cauberg. Heureusement donc, dimanche, il ne devrait pas faire aussi mauvais et ça va évidemment jouer un rôle.

Les routes du Limbourg restent très délicates à négocier, même par temps sec…

Oui, c’est étroit et il en découle beaucoup de nervosité. Encore plus sur les Mondiaux… C’est la particularité d’une telle course : dès le km zéro, il y a de la tension. J’ai fait sept fois les Championnats du monde et cette atmosphère a toujours été présente. Et pesante.

Il y a aussi le kilométrage, vraie spécificité des Championnats du monde.

Les deux ou trois derniers tours risquent en effet de faire beaucoup de dégâts, et même s’il n’y a pas une course d’attaque. Beaucoup se feront lâcher quoi qu’il arrive. Ceux qui vont devoir épauler leurs leaders, et par exemple la France avec Thomas Voeckler, vont en permanence essayer de remonter dans les cent derniers kilomètres. Il ne faudra prendre aucun risque.

Quelles sont les équipes les mieux armées collectivement ?

Certainement l’Espagne et la Belgique. Elles ont les clés de la course. L’Espagne peut s’appuyer sur plusieurs coureurs : Valverde, bien sûr, mais aussi Rodriguez qui peut tenter sa chance dans le Cauberg, ainsi que Freire, qui marche bien. Contador ? Je pense qu’il n’est pas capable de gagner un Mondial. Il m’a toujours déçu quand il a essayé de gagner la Flèche wallonne. Il est toujours tombé sur un os. Mais avec la forme qu’il a, il sera assurément un élément important. Le problème de l’Espagne, c’est qu’il y a des rivalités entre coureurs qui viennent de s’affronter pour gagner la Vuelta. Valverde et Contador ont quand même fait perdre la course à Rodriguez… Ce serait incroyable qu’ils roulent à bloc pour un coureur qui était leur adversaire il y a quelques semaines. Après, ils auront certainement l’indéniable avantage d’être en supériorité numérique et pourront cadenasser la course dans le dernier tour. Tous ces éléments, on ne les avait pas en 1998 : c’était vraiment chacun pour soi.

Et les Belges ?

Je ne suis pas persuadé que Boonen et Gilbert soient complémentaires. Je pense même que Boonen sera un fardeau pour Gilbert, car il faudra s’orienter sur lui si un sprint est possible. Gilbert va devoir se débarrasser de Boonen car un coureur de son rang ne pourra pas se satisfaire de la victoire d’un compatriote.

Le Cauberg, c’est forcément là que ça va se jouer ?

Non, je ne pense pas. Ce circuit est éprouvant. Certes, on pense souvent au Cauberg, mais il y a aussi le Bemelerberg juste avant. Un long faux-plat où il faudra se méfier des échappées. Le Cauberg, ça se fait à la pédale, mais avec une bonne visibilité et une longue ligne droite au sommet. Mais sur l’autre mont, plus sinueux, le champ de vision est moins bon. Il faudra se méfier de coureurs du style de Nordhaug.

Donc une surprise est possible ?

Peut-être qu’il faudra attendre le Cauberg mais j’ai tendance effectivement à penser que ça peut partir de loin, et pourquoi pas à cinquante ou soixante bornes du but. En partant de l’autre côté du circuit.

Thomas Voeckler sera protégé par l’ensemble de l’équipe de France, mais si l’on suit votre raisonnement, il a plutôt intérêt à ne pas attendre le Cauberg, donc.

Il y a une forte pression sur lui. A lui de répondre avec les jambes. Mais il n’a pas la pointe de vitesse d’un Valverde et ne sera certainement pas dans les trois ou quatre meilleurs sur le Cauberg. Il n’est jamais aussi dangereux qu’en partant de loin… En tout cas, la stratégie de se concentrer sur lui est la bonne, à mon sens. Il a fait top 10 sur l’Amstel Gold Race et est le seul avec Chavanel à pouvoir rivaliser avec les meilleurs. Sauf que Chavanel est sans doute fatigué. Sur le chrono, il part fort mais il ne garde pas le rythme sur la deuxième partie du parcours. C’est le signe d’un manque de fraîcheur qui peut lui faire défaut.

Il faudra quand même veiller à bien placer Voeckler.

Oui mais sans trop en faire. Si on roule toujours en 10e ou 15e position, ça coûte beaucoup d’énergie. Je me souviens des Schleck sur la Flèche wallonne : ils étaient constamment aux avant-postes du peloton et n’avaient plus d’essence dans la dernière heure de course. L’idéal, c’est de rester en 40e 50e place en misant sur le travail d’équipe.

Existe-t-il un risque de bordures sur ce parcours ?

S’il y a un vent latéral, oui, attention. Tout ceux qui connaissent l’Amstel Gold Race le savent très bien. Si une équipe décide de mettre en route subitement, ça peut faire mal et casser le peloton en deux. Ce n’est pas comme l’an dernier à Copenhague et ses autoroutes…

Le vent va certainement aussi influer dans les derniers kilomètres, pour descendre du Cauberg.

Un vent défavorable sur le final annulera toute tentative. A moins de prendre quinze secondes mais je ne pense pas que ce soit possible sur le Cauberg. C’est une difficulté intermédiaire, entre le faux plat et le mur. Ce n’est pas Huy, quoi… Il ne sera pas évident de forcer la décision ici. Il suffit de se souvenir de l’Amstel Gold Race cette année : Gilbert avait pris les devants mais n’avait pas pu aller jusqu’au bout. Gasparotto, Sagan étaient revenus. Voeckler aussi. Voeckler peut avoir le sens de la course adéquat pour sortir en haut du Cauberg et profiter d’un moment de relâchement. Il faut à la fois être bon physiquement car c’est quand même une bosse qu’il faut passer, mais aussi l’être tactiquement.

S’il y a regroupement après le Cauberg, combien de coureurs pourrait-il y avoir ?

Une dizaine, sans doute. La configuration des derniers kilomètres n’est pas favorable à un homme seul. Camenzind l’avait fait en 1998 mais dans des conditions épouvantables. Et Boogerd était tombé donc ça avait perturbé la chasse. On peut donc s’attendre à un final relativement palpitant. Avec des Valverde, Gilbert, Gerrans… et pourquoi pas des Freire, Boonen s’ils auront pu s’accrocher.

Oui, et Goss…

Je ne connais pas sa forme et je pense que bien qu’il ait pu gagner un Milan-Sanremo, il avait alors passé le Poggio et la Cipressa, et là c’est différent. Le Cauberg sera grimpé plusieurs fois, c’est une répétition d’efforts. Du coup j’émets certes des réserves sur Boonen et tous les autres sprinteurs également. Boonen, sur le chrono par équipes, il a lutté pour garder le sillage de ses coéquipiers, dans le Cauberg. Je pense qu’il aura du mal. La répétition va faire mal.

Bon, et pour finir, un outsider qui vous plait ?

J’ai parlé de Nordhaug. Je pense aussi à Tiernan-Locke. Il y a quinze jours, je ne pensais pas du tout à lui. Vu qu’il a montré au Tour de Grande-Bretagne, ça peut être un gars qui va compter. Pas forcément pour gagner mais il a de la fraîcheur et il est sûr qu’il n’attendra pas le final. J’en reviens à ce que je disais : les attaques lointaines. Dans une échappée, un Gilbert ne peut rien faire. Un Tiernan-Locke si. Il n’aura pas la pancarte. Ca peut être intéressant de l’avoir devant. Les Britanniques n’ont personne : je ne pense pas que Froome pèsera. Je pense que l’on va reparler de « JTL » dimanche.


Pronostics cyclisme


  1. Valverde et Gilbert sont pour moi les deux principaux favoris


  2. Jeudi 20 septembre 2012 à 19:58 - nbeheydt | Thumb up 7 Thumb down 4

  3. Et les italiens, ils réussissent toujours sur les CM, et là ils ont une équipe plutôt homogène, avec des Moser, Nibali (souvenez vous de LBL) !


  4. Jeudi 20 septembre 2012 à 20:03 - EdvaldBoassonLarsYttingMenchov | Thumb up 8 Thumb down 3

  5. Une très bonne analyse. Tout est dit. Il n’a pas cité tous les favoris, cela pour dire que ce mondial est exceptionnellement ouvert.


  6. Jeudi 20 septembre 2012 à 20:30 - Le loup | Thumb up 11 Thumb down 2

  7. Pour moi, le champion de monde a plus de chances d’être une surprise qu’un favori annoncé depuis pas mal de mois.
    Il a cité Nordhaug et Tiernan Locke, je rajouterais Moser, Kolobnev (s’ils le font), Wegmann, et ceux que je souligne depuis quelques temps: les Colombiens Quintana et Betancour.


  8. Jeudi 20 septembre 2012 à 21:38 - Bavaroiche | Thumb up 11 Thumb down 1

  9. Boonen sera un fardeau pour Gilbert qui devra essayer de le lâcher au plus vite , Boonen ne passera pas le cauberg . Pourquoi l’a t-on selctionné puiqu’il sera un poids pour notre équipe belge d’après Vasseur et qu’en plus on ne le croit pas capable de gagner ???
    Le clm et la course en ligne sont 2 choses différentes . L’effort n’est pas le même . Boonen a dû s’accrocher dans le final après un effort intense de 53 km dans une discipline qui n’est pas sa spécialité . Les grandes courses en ligne c’est son truc , il en a gagné pas mal . Si Tommeke n’était qu’un sprinter il n’aurait pas gagné 3 rondes et 4 roubaix . Le tour de flandre est loin d’être plat me semble t-il . Maintenant c’est sûre il ne se paiera pas le scalp des meilleurs puncheurs dans le cauberg mais il peut s’accrocher et revenir avec quelques coureurs pour sprinter dans le final .

    Je miserais bien sur Freire qui avait terminé 4ème de l’amstel cette année .


  10. Jeudi 20 septembre 2012 à 21:42 - pat | Thumb up 8 Thumb down 7

  11. qu’on cesse de parler de Matthew Goss SVP.


  12. Jeudi 20 septembre 2012 à 23:03 - Greg | Thumb up 7 Thumb down 4

  13. C’est sûr, Boonen ne lâchera pas Purito et Valverde, mais pourquoi pas s’accrocher et faire un podium au sprint ?

    Sinon, je pense que la guerre des égos n’aura pas lieue, enfin du moins pas au sens premier. Ce sont des adultes responsables, les leaders espagnols (belges) ne rouleront pas « pour emmerder » leur compatriote (j’exagère un peu, mais c’est limite ce que disent certains, en tout cas c’est ce que le terme « guerre des égos » veut dire). Tout au plus, il viseront la victoire avant tout pour eux-même et non leur coéquipier. De plus, à part Freire, les leaders espagnols n’ont pas intérêt à être attentiste (si c’est pour perdre au sprint…), mais bien d’attaquer, au pire s’ils sont repris les sprinteurs seront quand même éliminé, donc puisqu’ils ont intérêt à tout faire péter, je pense qu’il sont assez intelligents pour le faire ensemble.


  14. Jeudi 20 septembre 2012 à 23:45 - R7814 | Thumb up 2 Thumb down 2

  15. « Je pense même que Boonen sera un fardeau pour Gilbert »
    Pas plus que pour les autres puncheurs !


  16. Jeudi 20 septembre 2012 à 23:47 - R7814 | Thumb up 3 Thumb down 3

  17. D’accord avec Pat. L’arrivée placée plus loin que sur l’amstel c’est du tout bon pour les Freire et autre Boonen, qui sont des coureurs qui ont le sens de la course, savent se faire mal dans une bosse pour se mêler à la victoire dans un sprint en petit comité.

    Et dire que Boonen a grimacé pour rester dans le wagon de la QSOP, c’est plutôt un compliment, car si je ne me trompe, les 5 autres sont champions nationaux en CLM ! Taylor Phinney avait du mal à suivre la BMC, il n’en a pas moins fait un chrono individuel extra…

    S’il le peut, Gilbert serait bien inspiré de prendre l’échappée, avec un Van Avermaet par exemple. Si l’échappée va au bout, c’est bingo car il fait tout exploser dans le cauwberg et ne sera pas rejoint par un rescapé d’un petit groupe qu’il aura décimé. Si l’échappée est rejointe avant, par un gros groupe de favoris, Boonen passera et viendra frotter avec Freire.

    Quant aux espagnol, s’il y a une vraie rivalité entre Valverde et Purito, je pense qu’un coureur comme Contador, s’il sent qu’il ne peut jouer la gagne, n’aura pas de mal à renvoyer l’ascenseur à l’un des siens. Il sait que l’autre lui en sera si reconnaissant que ça pourra lui servir un jour…

    Bref, s’il est très bon commentateur télé, perso je trouve Vasseur moins bon pronostiqueur… L’Histoire nous le dira dimanche ;-)


  18. Vendredi 21 septembre 2012 à 0:18 - KoyHot | Thumb up 4 Thumb down 5

  19. Valverde remplit le plus les conditions. Tactiquement, c’est un patron. Double vainqueur de Liège il y a aussi signé un paquet de belles places. Il semble encore frais, et ça, ce n’était pas le cas les dernières années. Attention -encore plus- à lui. C’est l’année de son retour et il ne fera rien d’insensé. Quand à son sprint, je vous laisse regarder la vitesse avec laquelle il revient sur Gilbert lors de la victoire de ce dernier à La Lastrilla. Heureusement que le belge avait de l’avance au moment de lancer le sprint.

    Mon prono : 1 Valverde 2 Gerrans 3 Sagan 4 Voeckler 5 Gilbert !


  20. Vendredi 21 septembre 2012 à 0:32 - Ougaverde | Thumb up 2 Thumb down 8

  21. J’ai l’impression que Sagan est cramé moi… J’aime bien JTL moi aussi. J’avais demandé il y a quelques semaines à la rédac si elle pensait qu’il pourrait s’exprimer sur les Ardennaises à l’avenir, premier élément de réponse ce week-end.
    Mais sinon, moi aussi je pense que le vainqueur sera un outsider… ou Gerrans! :)


  22. Vendredi 21 septembre 2012 à 1:15 - Steve McQ | Thumb up 3 Thumb down 1

  23. Le problème pour les espagnols et les belges il a un nom: Sagan.


  24. Vendredi 21 septembre 2012 à 7:37 - bastien | Thumb up 3 Thumb down 7

  25. Concernant le circuit, j’ai dèja posé la question de savoir si le circuit de Valkenburg et celui de Plouay étaient similaires.
    Quelqu’un peut-il me répondre?


  26. Vendredi 21 septembre 2012 à 9:17 - le loup | Thumb up 0 Thumb down 3

  27. Je rejoins Steve McQ sur un point, Sagan est cramé. C’est normal, il a beaucoup couru depuis 3 ans pour un jeune comme lui. Il va avoir son année coup de mou comme l’ont eu des mecs comme EBH qui était considéré comme aussi fort que Sagan.
    Vasseur a raison pour Voeckler, il est le plus dangereux quand il part de loin. Même si voir ses grimaces sur plus de 3km m’énerve vite, il faut bien avouer que c’est là qu’il a le plus de chances de faire quelque chose (cfr la flèche brabançonne). A la pédale, il ne battra pas certains cadors et au sprint, idem.
    Par contre, concernant l’équipe belge, je vois ce que Vasseur veut dire mais je trouve qu’il le dit mal. Si Gilbert arrive avec Boonen, il faudra qu’il se sacrifie pour lancer son sprint (se faire traiter d’égoïste plus de 2 fois ne serait pas très bon). De là à dire que Boonen est un fardeau, ce n’est pas le bon terme. Au contraire, pour moi, ils sont tous ce qu’il a de plus complémentaire. Gilbert attaque et fait ce qu’il peut pour se débarrasser de ses adversaires, Boonen, lui s’accroche, attend le sprint et dans tous les cas c’est un Belge qui gagne, éhé.
    Pour les Espagnols, ils vont d’office travailler en équipe. OK, il y a des champions qui méritent tous le respect mais, il doit y avoir eu des discussions internes pour déterminer le leader. De plus, y a la stratégie d’équipe programmer. Ils sauront tous leurs rôles dans chaque événement de course. Question, les oreillettes seront elles admises?
    Finalement, j’espère que non vu que Belge, mais cette course en particulier et les classiques (non pavés) réservent beaucoup de surprises depuis quelques temps. Je ne crois pas qu’un JTL puisse avoir la caisse pour faire quelque chose mais il y a d’office un nom que nous aurons oublié qui aura peut-être la chance de décrocher un beau maillot ce dimanche. Mollema a domicile, Wegmann connait le terrain, Degenkolp est en super forme, Kolobnev, malheureusement, est un homme de championnat, Breschel, EBH,…
    Dans tous les cas, bonne course à tous. On vous attend dans le Cauberg.


  28. Vendredi 21 septembre 2012 à 9:25 - big mac | Thumb up 3 Thumb down 3

  29. Sagan, Sagan, Sagan…
    Il a bien coupé sur le mois d’août et revient quand même dans le rythme sur les 2 manches canadiennes (à 4 et 8 secondes des vainqueurs)
    Contrairement à l’année dernière où il était vraiment cramé pour Copenhague, j’ai l’impression qu’il fait profil bas mais aura à coup sûr toute son équipe à son service.
    Intrinsèquement, je pense que c’est le meilleur d’entre tous si on devait sortir le meilleur compromis punch/sprint.


  30. Vendredi 21 septembre 2012 à 9:41 - Clovis | Thumb up 4 Thumb down 3

  31. Pour moi il y a 4 favoris:

    Sagan, Gilbert, Valverde et Rodriguez

    mais Bon après Presque tous les coureurs des équipes Belge (et encore les belges ce permettent le luxe de ne pas emmener Vanendert 2ème de l’Amstel et De Gent 3ème du giro) et Espagnol peuvent gagner sur un parcourt comme ça sauf peut-être castrovejo et De Weert.
    Mais niveau équipe l’Italie sera derrière Nibali avec des coureurs de grande qualité (Marcato, Moser, Nocentini, Paolini,etc.) et on sait qu’il veut souvent mieux avoir un très bon outsider que 2 ou trois favoris suivit d’une flopée d’outsider comme c’est le cas en Belgique et en Espagne… on oublie aussi que les Neerlandais sont a domicile et on des armes (Mollema, Gessinck). ils vont dynamiter la course ça c’est certain. La Colombie me semble également avoir un belle équipes mais pour eux l’enjeux sera le placement de mec comme Uran et/ou Betancur au pied de la dernière bosse…
    Les chances française de gagner?
    Elles reposes presque exclusivement (sauf échappée au long court) sur Voeckler (vu l’absence de Simon) mais comme l’a dit Vasseur il ne peut gagner que s’il est devant le peloton au pied du Cauwberg.

    Outre ces quelques collectif…je ne crois pas trop au sprinter sur ce type de parcourt par contre les flandriens du type Boonen,Terpstra, Flecha,Leukemans, Brechel, Degenkolb, ect. peuvent passer car se sont des coureurs qui savent se placer et qui passent bien les bosses raides et courtes… On parle également assez peu de kolobnev pourtant c’est l’année de ex dopé donc Alors après Vino, Kolobnev? ça ferait plaisir n’est-ce pas… Reste encore Kiriyenka (en forme vu sa perf sur le chrono), Gerans, van Garderen, Martens, Velits, Albasini et Zaugg, Hesjedal, Taramaee, Roche,EBH et j’en oublie surement.

    ça fait du monde… Vivement Dimanche ;-)


  32. Vendredi 21 septembre 2012 à 10:10 - Raphaël | Thumb up 5 Thumb down 2

  33. VAAAMOS BERTO!!.. enséñales a no despreciarte, demuéstrales todo tu poder, acaba con todos.. y regalale el triunfo al IMBATIDO. I WANT YOU BACK


  34. Vendredi 21 septembre 2012 à 10:23 - Kok | Thumb up 2 Thumb down 5

  35. Mdr Valverde champion du monde ahah la bonne blague….ça fera mal au vélo


  36. Vendredi 21 septembre 2012 à 11:33 - mat | Thumb up 4 Thumb down 4

  37. @ mat, non ça fera mal aux jambes de ses adversaires et ça ferait un beau champion.


  38. Vendredi 21 septembre 2012 à 13:34 - Castabouin | Thumb up 2 Thumb down 2

  39. En parlant de la Vuelta : « Valverde et Contador ont quand même fait perdre la course à Rodriguez… »

    C’est inexact : Contador a battu Rodriguez avec ruse et courage, et Valverde a tactiquement bien joué en aidant pas Purito à revenir sur Contador (ce qui lui a valu de gagner la deuxième place du classement général + le maillot vert)


  40. Samedi 22 septembre 2012 à 11:18 - tobbos20 | Thumb up 0 Thumb down 2



Direct Cyclisme
Transferts Cyclisme
Application Velochrono
Actu Cyclisme

actu cyclisme à ne pas louper  Le VeLive du 30 août
actu cyclisme à ne pas louper  Vuelta : Le parcours de la 8e étape
actu cyclisme  De Marchi, de la suite dans les idées
actu cyclisme  GP de Plouay : La liste des participants
actu cyclisme à ne pas louper  Le VeLive du 29 août
actu cyclisme  Ils répondent tous présent
actu cyclisme à ne pas louper  Vuelta : Le parcours de la 7e étape
actu cyclisme  Vidéo - Valverde, tout seul, tout en haut
actu cyclisme à ne pas louper  Le VeLive du 28 août
actu cyclisme  On va savoir…
actu cyclisme à ne pas louper  Vuelta : Le parcours de la 6e étape
actu cyclisme  Vidéo - Degenkolb remet ça à Ronda
actu cyclisme à ne pas louper  Le VeLive du 27 août
actu cyclisme à ne pas louper  Vuelta : Le parcours de la 5e étape
actu cyclisme  Au tour de Degenkolb


Agenda Cyclisme

  Tour de l'Avenir - 2.Ncup - 23 au 30 août
    www  start list passeport
    #P C. Flakemore - #1 K. Skjerping - #2 C. Ewan
    #3 D. McLay - #4 I. Davidenok - #5 D. Teuns
    #6 M. A. Lopez


  Tour d'Espagne - WT - 23 août au 14 septembre
    www parcours  start list
    #1 Movistar - #2 N. Bouhanni - #3 M. Matthews
    #4 J. Degenkolb - #5 J. Degenkolb - #6 A. Valverde
    #7 A. De Marchi


  Tour du Poitou-Charentes - 2.1 - 26 au 29 août
    www start list Sy. Chavanel
    #1 M. Cavendish - #2 M. Cavendish - #3 N. Ruffoni
    #4 Sy. Chavanel - #5 Je. Herrada


  Druivenkoers Overijse - 1.1 - 27 août
    www J. Vangenechten

  Grand Prix de Plouay - WT - 31 août
    www start list

calendrier du mois


forum cyclisme

 Vuelta : Le parcours de la 8e étape (17)
 De Marchi, de la suite dans les idées (31)
 Ils répondent tous présent (29)