Équipes 2012 : Bretagne-Schuller


Équipes 2012 : Bretagne-Schuller

Par
Mercredi 4 janvier 2012 - 16:00
Photo : Nicolas Götz - sport-phot


A lire aussi :
Toutes nos présentations d'équipe
Tous les transferts 2011-2012



Après une première année difficile en Continental Pro, Bretagne-Schuller aborde 2012 avec l’ambition d’asseoir sa place en deuxième division. Elle compte pour cela sur deux recrues d’expérience et un jeune talent qui tarde (?) à éclore. Tout en espérant un bon calendrier…

Fini l’apprentissage ?

Ouf, 2011 est terminée. La première saison de Bretagne-Schuller en Continental Pro n’a pas été accompagnée des succès escomptés. La formation d’Emmanuel Hubert, essentiellement composée de coureurs n’ayant jamais évolué en World Tour, n’a quasiment pas existé sur les grandes épreuves où elle a été invitée, de Paris-Nice à Paris-Roubaix en passant par le GP de Plouay ou le Critérium international. Mais même sur les courses qu’elle avait l’habitude de dominer lorsqu’elle était encore en Continental, elle est apparue un ton au-dessous. Le passage à l’échelon supérieur n’a pas été facile à digérer pour la structure bretonne, et le pari du recrutement de Calzati et Berthou, censés apporter leur expérience du plus haut niveau, a été un échec. À ce titre, 2012 peut difficilement moins bien se passer que 2011, et cette première saison difficile en deuxième division ne peut qu’aider le groupe à grandir.

Lequatre et Champion, bonne pioche ?

L’an dernier, Hubert avait donc jeté son dévolu sur Sylvain Calzati et Eric Berthou pour encadrer sa jeune troupe. Ça n’a pas vraiment marché. Cet hiver, ce sont à nouveau deux éléments expérimentés qui rejoignent l’équipe : Geoffroy Lequatre et Dimitri Champion. Le pari n’est pas moins risqué, car ces deux-là viennent aussi se relancer. Lequatre sort de deux années comme gregario chez Radio Shack, mais à 30 ans, ses qualités de sprinteur et de rouleur peuvent encore faire mouche, comme à l’époque où il courait chez Agritubel, Cofidis ou Crédit Agricole. Quant à Champion, il revient là où, en 2009, il avait réalisé – de loin – sa plus belle saison : victoire sur le Tour du Finistère, le Circuit des Ardennes et surtout aux Championnats de France. À seulement 28 ans, et malgré deux années ratées chez AG2R La Mondiale, il n’a sans doute pas dit son dernier mot.

En Continental Pro, mais avec quel programme ?

C’est la grande inconnue de l’année. Invitée sur trois épreuves World Tour l’an passé, Bretagne-Schuller n’y avait donc pas franchement brillé. Ce qui rend très hypothétique l’afflux de nouvelles invitations cette année. Pour ce qui est de Paris-Roubaix et du GP de Plouay, ça devrait à nouveau le faire, car les wild-cards sont nombreuses. Mais il n’y en a que quatre pour Paris-Nice, et si Saur-Sojasun avait été écartée en 2011 au motif d’un turnover entre formations françaises, pas sûr que Bretagne ait droit à une deuxième chance… Pour le Tour de France, cela semble carrément impossible. Les seules autres épreuves qui pourraient ouvrir leurs portes sont les classiques belges, notamment celles organisées par ASO – Flèche wallonne et Liège-Bastogne-Liège. Mais les probabilités sont quand même assez faibles. Pour espérer mieux, Bretagne-Schuller doit d’abord prouver qu’elle le mérite.

Le Bon, c’est bon ?

C’est un peu la même question tous les ans, mais en 2012, Johan Le Bon pourrait bien enfin franchir un cap. De son propre aveu, 2011 a été une saison de stagnation pour le champion du monde juniors 2008. Après avoir été tenté de changer d’équipe, il a finalement décidé de rester aux côtés d’Emmanuel Hubert pour ce qui sera déjà sa troisième saison professionnelle. Oui, mais il n’a que 21 ans. On attend beaucoup de Le Bon, et c’est logique, mais on a aussi souvent tendance à oublier son âge. Celui-ci ne doit pas être une excuse – d’ailleurs, l’intéressé s’en garde bien – mais une explication. En 2012, Johan Le Bon doit progresser, prendre du gallon et devenir un leader naturel au sein de son équipe.

L’effectif complet

Eric Berthou 23/01/1980 2010 CarmioOro-NGC
Jean-Marc Bideau 08/04/1984 2009 Roubaix – Lille Métropole
Guillaume Blot 28/03/1985 2011 Cofidis
Dimitri Champion 06/09/1983 www 2012 AG2R La Mondiale
Jean-Luc Delpech 27/10/1979 www 2005
Renaud Dion 06/01/1978 www 2011 Roubaix – Lille Métropole
Sébastien Duret 03/09/1980 2005
Armindo Fonseca 01/05/1989 2011 Côtes d’Armor
Florian Guillou 29/12/1982 2010 Roubaix – Lille Métropole
Mathieu Halleguen 11/10/1988 2010 Côtes d’Armor
Romain Hardy 24/08/1988 2010 Côtes d’Armor
Johan Le Bon 03/10/1990 2010
Geoffroy Lequatre 30/06/1981 2012 Radio Shack
Gael Malacarne 02/04/1986 2009 Côtes d’Armor
Laurent Pichon 19/07/1986 2010 VCP Lorient
Florian Vachon 02/01/1985 2010 Roubaix – Lille Métropole

Facebook Velochrono


  1. Effectif 100% Français qui aura du mal à obtenir une Wild Card sur Paris-Nice. Cela dit, ils ont bien recruter avec Leaquatre et Champion mais cela semble insuffisant pour convaincre ASO.
    L’homme à suivre: Guillaume Blot …


  2. Mercredi 4 janvier 2012 à 16:46 - Quentiji | Thumb up 5 Thumb down 4

  3. Johan Le Bon est le plus jeune de l’effectif, il n’a que 21 tout juste (depuis 2 mois). Il ne me semble pas nécessaire de lui mettre trop la pression en lui demandant de prendre le leadership de son équipe. Qu’il se fasse plaisir et tente de gagner des courses quand il le peut, ce serait déjà bien, le plaisir c’est la source de tout. Si ses résultats prennent de l’ampleur il sera alors (et seulement alors) temps de le voir leader…

    En 2011, même si ses résultats n’ont pas forcément toujours étaient présents (un titre de champion de France CLM espoir tout de même), nous l’avons souvent vu à la bagarre dans de belles courses française avec des costauds (pas forcément dans le final mais dans des moments intéressants). Et également faire quelques placettes intéressantes dans des finals de puncheurs.

    Il me semble qu’il prend du volume, mais qu’il se disperse un peu dans des débuts de courses et donc qu’il manque de fraîcheur dans les finals.


  4. Mercredi 4 janvier 2012 à 17:01 - Xav | Thumb up 5 Thumb down 2

  5. « un deuxième chance » c’est « une »

    Sinon, cette équipe n’a clairement pas le niveau pour obtenir des wild-cards pour des courses WT, tout juste ont-ils le niveau Continental Pro.

    Enfin, pour Le Bon, soit on s’est enflammé qd il était junior, soit il n’a juste pas confirmé, mais une chose est sûre : il a déçu. Je pense qu’il devrait rejoindre une meilleure équipe (pourquoi pas Saur-Sojasun, qui est en plus une équipe bretonne), pour : 1) avoir un meilleur programme de courses 2) qu’il ait moins de pression (il risque d’être trop leader chez Bretagne-Schuller).


  6. Mercredi 4 janvier 2012 à 17:19 - R7814 | Thumb up 3 Thumb down 2

  7. Le bon a le même age que thibaud pinot, il va falloir commencer à lui mettre un peu de pression parce que ses resultats sont vraiment en dessous de se qu’on attend d’un ancien champion du monde et d’europe junior. Il a du mal à peser sur les manches de coupe de France alors que pinot brille en Italie.
    Au bout d’un moment faut arrêter de couver les jeunes.


  8. Mercredi 4 janvier 2012 à 17:28 - mathias | Thumb up 4 Thumb down 1

  9. cette équipe manque cruellement d’un leader !


  10. Mercredi 4 janvier 2012 à 17:41 - adrien | Thumb up 4 Thumb down 1

  11. Bretagne est une equipe moyenne de conti pro, l’an dernier ils ont fait 13ieme de l’Europe tour (pour 23 equipes conti pro). Tres correct donc, ils ont largement le niveau conti pro! maintenant pour le WT c’est sur ce sera plus dure d’avoir une WC a Paris-Nice ou le Dauphinée…


  12. Mercredi 4 janvier 2012 à 18:17 - henri | Thumb up 3 Thumb down 0

  13. Pichon ce sera lui le leader de l équipe on parle peu de lui et pourtant c est bien lui qui a les meilleurs résultat!! il mériterait d etre en world tour!


  14. Mercredi 4 janvier 2012 à 19:03 - raoule | Thumb up 2 Thumb down 1

  15. Comparer Pinot et Le Bon n’est pas un bon exemple les deux coureurs ne sont pas dans le même registre.
    De plus pinot connait vraiment le type de courses qui lui convienne, alors que Le Bon a gagné un peu partout quand il était juniors et n’a pas encore fait de choix.

    Pour moi il doit s’orienter sur les flandriennes et les mini course par étape d’une semaine pas trop montagneuse avec un chrono comme le circuit de Sarthe ou les 4 j de Dunkerque et j’en passe, et les classique bretonnes.

    Mais par contre je pense qu’il faut que ce soit sa dernière saison chez Bretagne Schuller,ne pas avoir signé chez FDJ pour 2012 est peut être une erreur de Johan car courir à un niveau plus élever lui permettrai de passer un cap, car ce n’est pas en courant la plupart du temps dans des classes 2 qu’il va continuer a progresser.

    En tous cas bonne saison à lui et Bretagne Schuller!


  16. Mercredi 4 janvier 2012 à 19:13 - sprintman | Thumb up 2 Thumb down 0

  17. Ce qui m’inquiète pour Bretagne c’est que les meilleurs bretons genre Barguil vont signer ailleurs. Le Gac a déjà une bourse Fdj. Ce que je veux dire c’est que l’équipe semble manquer de moyen pour attirer les gros-gros talents de la région. Dommage parce que c’est vraiment magnifique d’avoir cette équipe en Bretagne.


  18. Mercredi 4 janvier 2012 à 20:15 - Petit-Breton | Thumb up 3 Thumb down 0

  19. Ahhh Le Bon, un cas particulier: espoir déçu ou pépite qui va percer au grand jour? Seul l’avenir nous le dira.


  20. Mercredi 4 janvier 2012 à 20:48 - Alex | Thumb up 2 Thumb down 0

  21. Pour revenir sur Johan Le Bon, je pense que la pression il l’a sur les épaules depuis son passage chez les pros. Il était tellement attendu. A peine avait-il gagné son double titre (Monde et Europe junior) que certains commentateurs en faisant le remplaçant de Hinault (est-ce bien sérieux…). Je ne crois pas que ce soit d’un surcroît de pression dont il ait besoin, mais de trouver du plaisir et de la confiance. Le surcroît de stress n’est pas une bonne chose pour tout le monde. Je lui trouve de beau comportement sur certaines courses, cela pourrait scorer un jour, et avec le confiance retrouvé qui sait.

    Dire d’un jeune de 21 ans et 2 mois qu’il n’a pas confirmé, cela me parait un peu précipité… Quand il aura 25-26 ans on pourra en re-parler. Certains se révèlent à 20 ans, d’autres prennent de l’ampleur vers 24-25 ans, il y a de la marge.

    Maintenant qu’attendons nous d’un ancien champion du Monde junior, si on prend les 8 champions juniors précédents Johan :

    Diego Ulissi (2006 et 2007) : OK il est sur une bonne voie
    Ivan Rovny (2005) : 24 ans, on attend une confirmation
    Roman Kreuziger (2004) : la confirmation est venue ;-)
    Kai Reus (2003) : 26 ans, peu de résultats au niveau pro (GP Cerami, 1 étape du tour de GB), mais pas aidé par une chute grave et une mono-nucléose
    Arnaud Gerard (2002) : 27 ans, n’a pas vraiment confirmé
    Oleksandr Kvachuk (2001) : 28 ans, n’a pas vraiment confirmé
    Jeremy Yates (2000) : 29 ans, n’a pas vraiment confirmé
    Damiano Cunego (1999) : 30 ans, OK on peut dire qu’il a confirmé

    Bref un championnat du Monde junior c’est une belle victoire d’un jour en elle même, parfois synonyme de belles suites mais pas toujours. Bravo à Johan pour ces belles victoires passées, et maintenant qu’il progresse à son rythme avec une pression raisonnable mais une belle ambition. Je suis persuadé qu’il peut faire de belle chose, mais qu’il ne faut pas tout demandé de suite.


  22. Mercredi 4 janvier 2012 à 21:25 - Xav | Thumb up 11 Thumb down 1

  23. Laissez Johan Le Bon tranquille, entouré de Geoffroy Lequatre et de Dimitri Champion il va grandir. Toute l’équipe va en surprendre plus d’un, en 2012.
    Messieurs le travail paie!


  24. Mercredi 4 janvier 2012 à 23:04 - Lequatre Jacques | Thumb up 3 Thumb down 1

  25. Cette équipe,avec ses deux renforts Champion et Lequatre, va progresser en 2012,notamment au niveau de la coupe de France,et des courses d’une semaine ;on annonce des participations plus nombreuses à l’étranger ,par exemple au tour de Norvège ou en Belgique .Cela va aguerrir les jeunes :P ichon pourrait devenir un leader si Le Bon ne s’affirme pas, comme c’est attendu par les supporters de l’équipe.Mais il ne faut pas rêver pour le WT ,à part Paris-Roubaix et Plouay…


  26. Mercredi 4 janvier 2012 à 23:21 - Cariou | Thumb up 1 Thumb down 1

  27. Article qui résume très bien la situation.


  28. Jeudi 5 janvier 2012 à 0:41 - koblet | Thumb up 0 Thumb down 0

  29. Bretagne-Schuller a quand même de bons jeunes à suivre, je pense par exemple à Armindo Fonseca et Romain Hardy. C’est une équipe qui me paraît intéressante même si elle n’a pas obtenu en 2011 tous les résultats escomptés.


  30. Jeudi 5 janvier 2012 à 6:36 - Neko36 | Thumb up 1 Thumb down 0

  31. Bonjour a tous, je trouves l’article, bien et synthétique. Le seul reproche (c’est perso): je vs trouves un peu dur av Berthou qui ft une saison correct (une gagne en Mayenne + le seul de son équipe a vraiment exister sur P-N) et dt l’efficacité ne se limite pas au rslt … ms c’est perso.

    Je trouve les commentaires intéressant: il manque ss doute un « vrai » leader a cette équipe. Lequatre tiendra un rôle au niveau national (ce qui est déjà pas mal) ms en WT se sera un peu plus dur.
    2012 peu être une (trés) bonne saison si Hardy, Pichon, Foncesca continuent sur cette voie, si Dion, Delpech, Vachon, Bideauu, Guillou évoluent a leur meilleur niveau ou ne st pas blessés.
    Pr Le Bon il a ft un choix en passant pro tôt av Hubert et doit garder son plan (qui s’étale sur 4 – 5 ans), changer d’équipe ne serait pas forcément bon.
    Enfin je pensai que B.Feilu irait ds cette équipe … il n’a pas atterri très loin.


  32. Jeudi 5 janvier 2012 à 14:15 - bozz | Thumb up 2 Thumb down 0

  33. en continentale pro avec quel programme ? :
    il faudrait peut être ne pas se contenter des courses françaises sur le circuit continental.
    y’a assez de courses en Belgique (1.1), Pays-Bas (1.1) ou Italie (1.1 ou 2.1) pour aguerrir certains coureurs & progresser.

    Bon je sais y’a le budget qui rentre en compte mais peuvent ils se contenter uniquement des courses françaises (hormis GP Walonie, Gp Francfort ou Paris-Bruxelles)

    parceque désolé de le dire mais quand on voit les listes de départ des courses de Coupe de France, (merci les quotas imposés par l’UCI d’ailleurs), ça ne vole pas très haut des fois.

    avec juste les équipes françaises (& encore pour les grosses cylindrées avec leur équipe bis voir ter)
    & de temps en temps une World-Tour étrangère (Vacansoleil, Movistar)
    les coupes de France peuvent dire merci à Landbouwkrediet, Topsport, Willems & Skil d’être venu régulièrement
    & aussi à Differdange.


  34. Jeudi 5 janvier 2012 à 14:26 - Davey | Thumb up 1 Thumb down 1

  35. il suffit de faire un petit comparatif de résultat entre Bretagne-Schuller & Endura Racing (continentale seulement)

    sur les courses françaises où les 2 teams étaient présentes
    & bien à chaque fois un coureur d’Endura est mieux classé qu’un coureur de Bretagne (exepté Paris-Camembert, Tour Alsace)
    alors Camano, Blain, Oliphant, Bauer (un futur crac il est vrai), Voss, Mandri, DeJonghe, Wetterhall(lui aussi futur très bon) etc…
    sont-ils meilleurs que Dion, Hardy, Calzati, Berthou, Pichon, Vachon, LeBon (lui aussi très bon), Delpech etc… ?

    je ne pense pas !!! mais Endura Racing a courru à travers l’Europe
    Vuelta Murcia, Gp Stad Zottegem, Course Raisin, Semaine Coppi y Bartali, Neeusen Classic, Tour Norvege, Dutch Food Valley, Tour Angleterre, Olympia’s Tour.
    de quoi affronter d’autes adversaires & s’etoffer à l’inverse de Bretagne


  36. Jeudi 5 janvier 2012 à 15:02 - Davey | Thumb up 2 Thumb down 0

  37. ça reste léger comme équipe même s’il y a du potentiel. Mais bon j’espère que Lequattre va enfin revenir à son meilleur niveau…


  38. Jeudi 5 janvier 2012 à 15:16 - Raphaël | Thumb up 0 Thumb down 0

  39. Le plus dommage avec Bretagne-Schuller c’est qu’ils ne sortent jamais de France. Ils ont dû courir trois ou quatre jours à l’étranger l’an passé.

    Un gars comme Le Bon aurait sûrement moins de pression sur des courses étrangères où il évoluerait en « anonyme ».

    Le calendrier de Bretagne-Schuller est indigne d’une ContiPro, il font une majorité de classe 2 (des courses open avec des clubs amateurs). Le gros objectif de leur saison reste d’ailleurs le Tour de Bretagne (2.2).

    Il n’y a finalement pas de différence par rapport à l’époque où ils étaient seulement en « Conti »

    Cela dit, il est vrai aussi que le budget de l’équipe est très modeste pour une équipe de ce niveau.

    Il y a cependant de très bons jeunes coureurs. Mais je crois que la plupart s’en iront assez vite de cette équipe ne parvenant pas à se solidifier financièrement (la crise touche aussi la Bretagne).


  40. Jeudi 5 janvier 2012 à 15:18 - Léonard de Vinci | Thumb up 2 Thumb down 0

  41. vive la bretagne:-D, je suis breton et fier de l’etre et j’espere qu’ils feront une grosse saison et avec des moyens supplementaire elle pourrait devenir une tres belle equipe continentale! :-)


  42. Jeudi 5 janvier 2012 à 15:23 - pierre rabobank | Thumb up 1 Thumb down 0

  43. Réglementairement Paris-Nice et le Dauphiné pourrait offrir un maximum de 7 WildCard comme les classiques avec un total de 25 équipes de huit au départ.

    Mais ASO préfère se limiter à 22 équipes, sûrement pour des raisons d’intendance.


  44. Jeudi 5 janvier 2012 à 15:25 - Léonard de Vinci | Thumb up 0 Thumb down 0

  45. Le problème c’est le px du déplacement, prenons l’ex d’une course 1.1 en hollande: si les organisateurs payent une partie des frais de déplacement, c’est plus cher d’inviter B-Schuller qu’une team belge. Si B-Schuller paye son déplacement c’est dc + cher d’aller en hollande que en frce… ap ça dépend ou ils courent, ms la classe 2 dt « être – cher et permet de faire courir les gars. Av leur effectif « modeste » (car pt budget) ils n’assurent pas forcément un rslt ou de peser sur la course dc st – inviter … on tourne en rond
    Je ne pense pas qu’ils aient un programme indigne d’une conti pro (avis perso). Ils ont la têtes sur les épaules, et ça permet a certains de leurs coureurs d’avoir des rslts.
    Mine de rien c’est important qd t’es habitué a être quasi ts les dimanche ds les 20 en amateurs, et que t’arrive chez les pro, une « placette » c’est tjrs bon pr le moral.
    Ils ont du disputer KBK il y a un an ou 2: une hécatombe.
    Ap je suis ok que pr l’apprentissage il vaut mieux prendre un carton en belgique 3 w-e de suite que de faire ds la 10 de la Val d’U classic (je n’ai rien contre cette cours).
    L’équilibre formation / résultat est dur a trouver


  46. Jeudi 5 janvier 2012 à 18:41 - bozz | Thumb up 0 Thumb down 0

  47. @ Davey : je suis d’accord pour dire que les manches de Coupe de France contiennent en majorité des équipes françaises. Mais, ceci, comme sur les courses italiennes, belges ou espagnoles du même acabit.

    Alors je ne peux pas te laisser dire que ces épreuves doivent dire merci à toutes les équipes conti-pro étrangères que tu cites parce que celles-ci sont bien heureuses de pouvoir venir courir ces courses en France (surtout quand tu cites Differdange !) Je suis persuadé que beaucoup d’organisateurs de ces courses refusent des équipes car ils ont trop de demandes mais limitent le nombre d’équipes retenues pour des questions de budget et d’intendance.


  48. Vendredi 6 janvier 2012 à 2:19 - Josh | Thumb up 0 Thumb down 0

  49. Avec Lequatre et Champion ça ira peut-être mieux. Mais en 2011, Romain Hardy qui progresse sans cesse était le seul a être dans le coup en WT. Je pense à Paris Nice.
    Pichon est bien mais je ne lui pas de marge de progression et en WT c’est plus compliqué j’ai l’impression.
    il manque un leader (mieux en 2012 ?) et surtout du budget.
    En tout à très haut niveau l’équipe prend du vent… pour l’instant.


  50. Vendredi 6 janvier 2012 à 5:16 - Koblet | Thumb up 2 Thumb down 0

  51. romain hardy ce bien debrouille paris-nice et criteruim international


  52. Vendredi 6 janvier 2012 à 9:27 - cipolini | Thumb up 1 Thumb down 1

  53. Ce serait intéressant de voir et de laisser les jeunes (Le Bon, Hardy, Fonseca, Halleguen…) s’aguerrir sur le tour du Portugal (équipe de 9 courreurs et 10 étapes) avec tous les profils possibles. Le rythme est raisonnable et la motivation des locaux présente. Idéal pour s’affirmer loin de la pression hexagonale. En bonus pour nous, nous pouvons voir ce tour sur la RTPI…


  54. Vendredi 6 janvier 2012 à 11:17 - algir58 | Thumb up 0 Thumb down 0

  55. belle petite équipe à surveiller en 2012 : avec l’ arriver de lequatre et champion qui sont largement motivée pour gagner le tour du haut-var,paris-nice,paris-tours… avec un capitaine de route comme renaud dion des jeunes qui progresse et qui on deja apporter pas mal de victoires l’ année derniere(vachon,le bon,pichon…)avec un delpech qui donne pas mal de conseil au jeunes et qui a beaucoup d’ expérience.Il faut rappeler que champion est devenu champion de france grace a cette équipe et qui peuvent créer des surprises comme celle que je viens de citter.


  56. Vendredi 6 janvier 2012 à 19:44 - sky du 19 | Thumb up 0 Thumb down 0



Direct Cyclisme
Transferts Cyclisme
Application Velochrono
Actu Cyclisme

actu cyclisme à ne pas louper  Vuelta : Le parcours de la 11e étape
actu cyclisme  Un chrono qui change tout
actu cyclisme à ne pas louper  Colombie : Comment font-ils ?
actu cyclisme à ne pas louper  Le VeLive du 2 septembre
actu cyclisme à ne pas louper  Qui est Miguel Angel Lopez ?
actu cyclisme à ne pas louper  Vuelta : Le parcours de la 10e étape
actu cyclisme  Velochrono vous répond
actu cyclisme  Vidéo - Anacona, enfin Winner
actu cyclisme  Chavanel cartonne à Plouay !
actu cyclisme  Le VeLive du 31 août
actu cyclisme  La mission de Gallopin
actu cyclisme  GP de Plouay : La liste des partants
actu cyclisme à ne pas louper  Vuelta : Le parcours de la 9e étape
actu cyclisme  Vidéo - Bouhanni dans le vent
actu cyclisme à ne pas louper  Le VeLive du 30 août


Agenda Cyclisme

  Tour de l'Avenir - 2.Ncup - 23 au 30 août
    www  start list passeport M. A. Lopez
    #P C. Flakemore - #1 K. Skjerping - #2 C. Ewan
    #3 D. McLay - #4 I. Davidenok - #5 D. Teuns
    #6 M. A. Lopez - #7 L. Vervaeke


  Tour d'Espagne - WT - 23 août au 14 septembre
    www parcours  start list
    #1 Movistar - #2 N. Bouhanni - #3 M. Matthews
    #4 J. Degenkolb - #5 J. Degenkolb - #6 A. Valverde
    #7 A. De Marchi - #8 N. Bouhanni - #9 W. Anacona


  Tour du Poitou-Charentes - 2.1 - 26 au 29 août
    www start list Sy. Chavanel
    #1 M. Cavendish - #2 M. Cavendish - #3 N. Ruffoni
    #4 Sy. Chavanel - #5 Je. Herrada


  Grand Prix de Plouay - WT - 31 août
    www start list Sy. Chavanel

  Tour d'Alberta - 2.1 - 2 au 7 septembre
    www

calendrier du mois


forum cyclisme

 Un chrono qui change tout (46)
 Colombie : Comment font-ils ? (7)
 Vuelta : Le parcours de la 11e étape (7)
 Qui est Miguel Angel Lopez ? (15)