BMC, tant bien que mal…


BMC, tant bien que mal…

Par
Mardi 10 avril 2012 - 11:26
Photo : Sport-phot.com / Nicolas Götz







Tom Boonen a remporté le GP E3, Gand-Wevelgem, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. Dominateur et insatiable. Mais dans son sillage, un homme a plus que les autres battus réussi sa campagne pavée : Alessandro Ballan, monté sur le podium du Ronde et de l’Enfer du Nord. L’Italien est l’auteur d’un retour au premier plan qui a bien arrangé l’équipe BMC, qui s’attendait initialement à miser sur d’autres éléments, et a su prendre la bonne décision quant au choix de son leader pour ces premières classiques. Le clan américain, attendu comme le collectif le plus fort du printemps,  manifeste à Velochrono sa satisfaction et sa patience malgré l’absence de grande victoire.

Heureusement que Ballan était là

Je ne peux pas avoir le regret de ne pas être allé au bout de moi-même (Ballan)

Qui aurait misé sur Alessandro Ballan pour les classiques pavées, il y a encore quelques semaines ? Tout le monde connaissait les aptitudes de l’ancien champion du monde pour ces courses, mais avec l’arrivée de Thor Hushovd et de Philippe Gilbert au sein de l’équipe BMC, le Vénitien était relegué au second plan. Pour mieux travailler : dans l’ombre de ses encombrants leaders, il a cru en sa chance et a tout fait pour leur subtiliser la place de coureur protégé pour les monuments que sont Milan-Sanremo, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. « J’ai changé de préparation la saison passée et ça a porté ses fruits : je n’en tire que des bénéfices », explique-t-il à Velochrono. Quand sur la Primavera, il a affiché sa forme alors que la plupart de ses coéquipiers montraient d’inquiétantes limites, ceux-ci pouvaient se satisfaire de compter sur une alternative solide leur permettant de continuer à travailler sérieusement en vue d’avril. Thor Hushovd n’aura pas toutefois pas refait surface à temps et Philippe Gilbert est dans un timing serré pour jouer la gagne sur les Ardennaises. Alessandro Ballan a sauvé les meubles.

Pourtant Alessandro Ballan, lui aussi, a dû composer avec bien des problèmes. Les affaires qui l’impliquent dans une enquête sur un trafic de produits dopants, qu’il qualifie d’infondées, ont perturbé son quotidien pendant ces échéances importantes. Mais ce n’était rien à côté du décès de son beau-père, qui était très proche de lui. « J’avais bien autre chose à penser que Mantoue… », confie-t-il. En ce sens, les responsabilités que lui a confié John Lelangue avant le Ronde lui ont permis de se concentrer sur le sportif. « Pour moi, c’était génial… Je voulais remercier l’équipe du mieux que je pouvais. J’ai d’abord terminé troisième du Tour des Flandres et ça m’a un peu déçu. Mais mon autre troisième place, sur Paris-Roubaix, me rend heureux, car cette fois-ci, j’étais co-leader avec Thor Hushovd. Je ne peux pas avoir le regret de ne pas être allé au bout de moi-même. » Dans l’adversité externe et interne, Van Ballan a retrouvé sa place dans le gratin des grandes classiques.

Cap sur les Ardennaises

Mantoue, pour nous, c’est un problème qui n’existe pas (Ochowitz)

Ce n’est pas le manager de BMC, Jim Ochowitz, qui s’en plaindra. Son Italien a rattrappé le coup après une entame de saison difficile pour le groupe. Il est « très content » pour « ce garçon charmant » et avait foi en ses capacités : « Son talent, il l’a démontré depuis longtemps. Il a vraiment fait du bon boulot. On sait tous les problèmes qu’il a connus. On le soutient. Mantoue, pour nous, c’est un problème qui n’existe pas. » John Lelangue, lui, parle essentiellement du sportif : « On a pris nos responsabilités très tôt avant de perdre, sur crevaison ou sur chute, Thor Hushovd et George Hincapie. On est alors passé à l’offensive. Il n’y avait rien à faire : on est tombé sur un super boonen. Jusqu’au Carrefour de l’Arbre, on y croyait encore, mais quand on a appris l’écart, on a compris que c’était impossible. Alessandro a essayé de revenir, comme prévu au briefing. Il a repris quinze secondes. Mais pas plus… »

Le bilan de John Lelangue est celui d’un homme déçu, qui essaye de prendre du recul et se rend compte qu’il n’a pas à se plaindre : « On a raté le coche, mais je vois ça de façon plutôt positive. Roubaix, je le vois comme un deuxième podium, et pas comme une deuxième défaite. Nous pouvons réellement être satisfaits de notre première partie de classiques. Bon, c’est sûr, la victoire n’est pas au rendez-vous, mais quand on analyse bien, on remarque que nous étions présents à l’avant sur toutes les courses. » Et maintenant, place aux Ardennaises. Cadel Evans sera un leader précieux, et si Philippe Gilbert retrouve la forme, BMC aura peut-être en ses rangs les deux coureurs les plus dangereux de la semaine. Mercredi, sur la Flèche brabançonne, le Belge donnera des indications décisives sur son véritable état de forme. Il aura eu dix jours pour rectifier le tir après un Tour des Flandres délicat. Son bilan comptable 2012 est pour l’heure moins bon qu’en 2011, mais l’an dernier, à pareille date, il n’avait toujours pas remporté de grosse classique. C’est sur les terrains plus vallonés que sera réellement jugée sa capacité de confirmation. Et dans deux semaines, pas dit que John Lelangue se félicite de places d’honneur.


Facebook Velochrono


  1. « L’an dernier,à pareille date,il n’avait toujours pas remporté de grosse classiques. »D’accord sur ce point là mais il(Philippe Gilbert)avait tout de meme finit troisième de Milan-Sanremo du tour des Flandres.


  2. Mardi 10 avril 2012 à 12:31 - youpi99 | Thumb up 7 Thumb down 6

  3. 3e sur MSR et 9e au Tour des Flandres. Voyons déjà comment cela se présente ce mercredi sur la flèche brabançonne. L’Amstel reste quand même la course la plus adaptée à ses qualités, il lui suffit d’attendre que son équipe amène tout le monde au pied du Cauberg et il devra se débarasser de Rodriguez. Pour le reste, je suis dubitatif mais en même, en tant que fan, j’y croie.


  4. Mardi 10 avril 2012 à 13:59 - chappman | Thumb up 7 Thumb down 1

  5. « j’y crois » est plus adapté


  6. Mardi 10 avril 2012 à 14:01 - chappman | Thumb up 8 Thumb down 0

  7. Pour l’Amstel, c’est jouable (c’est l’ardennaise qui lui convient le mieux), pour la Flèche Wallonne c’est mort (il a gagné l’an passé, mais c’est l’ardennaises qui lui convient le mieux et il est bien moins en forme) et LBL je ne sais pas, cela dépendera des différents états de forme, mais c’est une classique plus dure à contrôler (donc plus ouverte) que les 2 autres.


  8. Mardi 10 avril 2012 à 16:51 - R7814 | Thumb up 1 Thumb down 0

  9. Je pense qu’il montrera un autre visage et sera devant. Mais je ne le vois quand même pas jouer la gagne. Vu la condition des Schleck également, je miserais sur des ardennaises à l’accent espagnol. Mais j’espère que Gilbert me fera mentir et en claquera une.


  10. Mardi 10 avril 2012 à 18:23 - Patrick | Thumb up 0 Thumb down 0

  11. une petite pièce sur Thomas pour LBL…


  12. Mercredi 11 avril 2012 à 11:15 - cedsolo | Thumb up 0 Thumb down 0

  13. Moi je mise sur : gilbert amstel, rodriguez flèche et un petit andy schleck sur LBL et la se serait parfait.


  14. Mercredi 11 avril 2012 à 13:55 - Shlik | Thumb up 0 Thumb down 2

  15. Cette année Gilbert est pour l’instant une vraie énigme car nous voyons jusqu’à date que son fantôme mais n’est-il pas en train de calculer son coup de façon à arriver en condition optimale en fin de saison(mondiaux) voire en milieu ou mème dès ce week end(peu probable).Je ne le vois pas jouer un rôle important sur les 3 prochaines grandes courses.
    En revanche Evans très convaincant sur le criterium international peut lui tirer son épingle du jeu sur la flèche ou Liège sachant en plus qu’il a couru par parcimonie jusqu’à présent.
    Nous sommes en tout cas bien obligés de reconnaitre que BMC au regard de son recrutement 5 etoiles est pour l’instant assez decevante et heureusement pour eux sont sauvés par la valeur sure Ballan et un peu Van avermaet.

    Cependant il y en a 1 pour qui je ne me fais aucun souci,c’est Evans qui depuis 2 ans est au top et demeure un leader fiable et solide.


  16. Mercredi 11 avril 2012 à 14:12 - NOLS666 | Thumb up 1 Thumb down 0



Direct Cyclisme
Application Velochrono
Transferts Cyclisme
maillots Cyclisme 2014

Actu Cyclisme

actu cyclisme  GP de Denain : La liste des partants
actu cyclisme  Bardet : « Liège n’est plus assez mise en valeur »
actu cyclisme  Vidéo - Tiens tiens, revoilà Gilbert…
actu cyclisme  Flèche brabançonne : La liste des partants
actu cyclisme  La fin d’une époque ?
actu cyclisme  Velochrono vous répond
actu cyclisme  Terpstra, la force tranquille
actu cyclisme  Vidéo - Paris-Roubaix : Terpstra, la tête et les jambes
actu cyclisme à ne pas louper  Le VeLive du 13 avril
actu cyclisme à ne pas louper  Le parcours de Paris-Roubaix
actu cyclisme  Paris-Roubaix : La liste des partants
actu cyclisme  Paris-Roubaix : Qui peut battre Cancellara ?
actu cyclisme  Vidéo - Contador fait la loi au Pays basque
actu cyclisme à ne pas louper  Jérôme : « Maintenant que la forme est là… »
actu cyclisme à ne pas louper  Deux vainqueurs pour un pavé


Agenda Cyclisme

  Paris-Roubaix - WT - 13 avril
    www start list parcours N. Terpstra

  Paris-Camembert - 1.1 - 15 avril
    www start list B. Coquard

  Flèche brabançonne - 1.HC - 16 avril
    www start list P. Gilbert

  Grand Prix de Denain - 1.1 - 17 avril
    www start list

  Tour du Finistère - 1.1 - 19 avril
    www

  Amstel Gold Race - WT - 20 avril
    www

  Tro Bro Leon - 1.1 - 20 avril
    www

calendrier du mois





forum cyclisme

 Bardet : « Liège n’est plus assez mise en valeur » (13)
 Tiens tiens, revoilà Gilbert… (11)