Vinokourov : Evans, « mon adversaire principal »



« La journée s’est bien passé, quand on a les bonnes jambes, ça va toujours ! » Alexandre Vinokourov a l’air de se plaire sur le Tour de Romandie. Troisième, jeudi, de la deuxième étape de la course suisse, le Kazakh reste en course pour la victoire finale. Le leader de l’actuel classement général, Pavel Brutt, a perdu plus de la moitié de son avance et le coureur d’Astana, au nom de son équipe, revendique une grosse part de responsabilité dans cette mise à mal de la formation Katusha : « Roman (Kreuziger) a fait une superbe journée (il a imprimé le tempo dans la dernière montée, ndlr), c’est grâce au travail de notre équipe que le maillot jaune a perdu du temps. Il y a peut-être d’autres équipes qui sont là pour gagner des étapes et qui n’ont pas collaboré, mais nous on est là pour le général et on a beaucoup travaillé pour ça aujourd’hui. »

Vino est quatrième, dans la même seconde que Cadel Evans, et Damiano Cunego est quatre secondes devant. Pavel Brutt, lui, compte 42 secondes d’avantage par rapport au leader d’Astana. Parmi ces trois coureurs, qui est le plus dangereux à son goût ? Cadel Evans. « C’est lui que je vois comme mon adversaire principal pour le général. Il reste encore l’étape de demain, mais je ne pense pas que Pavel Brutt conservera son maillot jusqu’à la fin de la course. »

Par - Vendredi 29 avril 2011 - 7:25


Facebook Velochrono