Menchov : « Cette équipe va faire peur »


Menchov : « Cette équipe va faire peur »

Par
Mardi 20 décembre 2011 - 18:00
Photo : Geox







C’est un long feuilleton qui a pris fin la semaine dernière. Enfin, Denis Menchov va courir là où il le souhaitait : chez Katusha. Le coureur russe a accepté de répondre aux questions de Velochrono. L’occasion d’y voir plus clair sur les longues tractations entre la formation moscovite et son clan, mais aussi d’en savoir plus sur ses objectifs.

Quatre équipes voulaient Menchov : Vacansoleil, Saxo Bank, Astana et Katusha

« Faire signer Denis chez Katucha s’est avéré long et fastidieux, mais nous avons fini par y arriver. J’en suis très heureux. » Raimondo Scimone, l’agent de Denis Menchov, éprouve une certaine satisfaction. « Le gros point à régler était de trouver un contrat pour Mauricio Ardila et Dmitriy Kozontchuk, détaille-t-il. Denis les voulait avec lui. Il ne les aura pas en 2012 mais en 2013 (Ardila sera prêté une année chez Colombia-Coldeportes, Kozontchuk courra au sein de la réserve de Katusha, ndlr). C’était sa volonté, car ce sont deux coureurs qui ont sacrifié leur carrière pour lui. C’est l’un des points qui a fait durer la négociation. » Mais ce n’est pas le seul. Raimondo Scimone enchaine : « Cette négociation a aussi eu un gros volet politique. Des dirigeants se sont bougés pour que Denis vienne chez Katusha. Au bout du compte, cette négociation a été parfaite. Cela fait plus de trois saisons que Denis est proche de cette équipe. Il a juste fallu rajouter beaucoup de maillons à la chaîne pour que cela fonctionne d’autant qu’au départ, il y avait toujours l’espoir de voir Geox survivre. Une fois que tout est devenu clair, on a pris en considération les offres des différentes équipes. »

Et on peut dire qu’elles n’ont pas manqué. Le bureau de Raimondo Scimone était recouvert de propositions : notamment Vacansoleil, Saxo Bank, Astana et Katusha. « L’offre de la Saxo Bank était relativement basse et Riis est arrivé trop tard, explique l’agent. Il faut dire que la majorité de son budget est consacré à Alberto Contador. Vacansoleil ? J’ai eu une discussion franche avec Daan Luijkx. Il me disait : je dois comprendre si je peux me permettre d’avoir quelqu’un comme Menchov, tant au niveau de mon budget qu’au niveau de la structure de l’équipe. Il est vrai que Denis a certaines exigences… Nous avions déjà connu cela chez Rabobank et il avait besoin d’autre chose. Enfin, il restait Astana. Ce qui a fait pencher le tout, c’est la place de leader assuré pour le Tour, et la qualité de la structure. Katusha a ce petit quelque chose en plus. » Alors direction le Kremlin. Denis Menchov a déjà pu découvrir ses nouveaux partenaires lors d’un stage en Toscane. « Une excellente prise de contact, décrit le coureur. Je connais déjà la plupart de mes coéquipiers. Il y a une très bonne répartition des compétences au sein du staff. Des technologies d’avant-garde mais aussi une atmosphère familiale. De très bon ingrédients, auxquels j’ajoute le respect de chacun. J’ai l’impression que tous attendaient mon arrivée. »

« La mère Russie m’a un peu manqué »

Denis, comment vous sentez-vous depuis l’officialisation du transfert ?

Assez satisfait. Le timing était le bon pour que commence une belle histoire, d’un point de vue sportif et aussi d’un point de vue national. Je suis aussi content parce qu’il a en fallu, du temps… Vu les difficultés de la négociation. Au bout du compte, je suis heureux de ce choix.

Saxo Bank, Vacansoleil, Astana et Katusha vous voulaient. Pourquoi Katusha ?

Je crois que c’était le bon moment pour aller là-bas. Et puis ne l’oublions pas : je suis Russe !

C’est une bonne question… Par le passé, on a beaucoup trop parlé de ma possible arrivée chez Katusha. Dans une période de crise mondiale, deux grands projets politico-geographico-économiques se sont développés dans le cyclisme : Astana et Katusha. Bien qu’ayant connu un départ un peu difficile, Katusha a finalement su jeter les bases pour progresser et devenir une équipe de top niveau. Personnellement, j’ai gagné trois grands tours et signé deux podiums du Tour de France. Je crois que c’était le bon moment pour aller là-bas. Et puis ne l’oublions pas : je suis russe !

Alors justement… Vous êtes russe : quel effet cela vous procure de porter le maillot de ce grand projet national ?

C’est un aspect très important et ça m’apporte énormément de motivation. Depuis 1999, je voyage partout dans le monde, mais j’avais un enracinement en Espagne. Et je dois dire que la mère Russie m’a un peu manqué. Je vais continuer à être souvent à l’étranger, mais la matrice nationale du projet Katusha me stimule. J’apprécie énormément ce qu’a fait Igor Makarov (le président de la fédération nationale, ndlr) pour relancer le cyclisme russe. Cela m’honore que finalement, je sois considéré comme le représentant le plus important de ce mouvement.

L’annonce du départ du sponsor principal de Geox a placé beaucoup de coureurs sur le marché des transferts. Personnellement, comment avez-vous vécu cette période ?

Avec une certaine tranquillité. J’en ai profité pour décompresser. J’ai pas mal pêché. Néanmoins, j’avais toujours un œil attentif sur mon téléphone portable de manière à suivre l’évolution de la situation.

Dans ces moments, quels sont les personnes importantes autour de vous ?

Bien évidemment, la famille. Et les amis en Russie, que je vois régulièrement l’hiver. J’ai aussi un contact constant avec mon agent, qui m’a aidé dans ce cas-ci, et que je remercie grandement.

« Un seul mot d’ordre : le Tour de France »

Ce contrat avec Katusha pourrait être le dernier de votre carrière : dans un mois, vous aurez 34 ans.

Mais qui dit que ce sera le dernier ? J’ai un an de moins que Cadel Evans et Ivan Basso. C’est vrai que nous ne sommes plus des gamins, mais si le mécanisme mental-physique tient le coup, je ne m’arrêterai pas.

Quels seront vos objectifs en 2012 ?

Un seul mot d’ordre : le Tour de France. J’ai énormément souffert de ne pas le disputer en 2011.

Qui pourra vous aider au mieux dans la conquête de cet objectif ?

L’équipe est en phase d’étude. Deux coureurs seront les clés de voûte : Vladimir Gusev et Yury Trofimov. Les autres s’ajouteront à la liste au cours de la saison.

En 2013, vous retrouverez vos coéquipiers et amis Dmitriy Kozontchuk et Mauricio Ardila. Votre agent nous a parlé du rôle central qu’ils ont occupé au cours des négociations. Pourquoi ont-ils tant d’importance à vos yeux ?

Des zones de compétences bien définies sont mises en place : les responsabilités sont bien réparties, entre hommes d’expérience.

Ce sont deux gars que je connais depuis ma période Rabobank. Un lien quotidien est né. Nous nous entraînons ensemble à Pampelune depuis maintenant six ans. C’est un lien spécial. Dmitry est une moto sur le plat. Il livre un travail que l’on remarque peu, car la télévision n’est jamais allumée à ce moment de la course. De son côté, Mauricio est un grimpeur expert, qui a les capacités pour arriver dans les dix premiers d’un grand tour. Je les attendrai chez Katusha. Mais lors du premier stage, j’ai aussi découvert d’autres coureurs de grande valeur. Cette équipe va faire peur.

Et le staff de Katusha ?

J’ai eu une impression très positive. Des zones de compétences bien définies sont mises en place : les responsabilités sont bien réparties, entre hommes d’expérience. Je pense à Erik Zabel qui suit les sprinteurs, à Michael Rich qui s’occupe de la technologie pour le chrono, et d’autres qui étaient présents avant le remodelage de ce staff.

« J’aurais peut-être pu le gagner, ce Tour d’Espagne »

Quel sera votre programme de course pour la saison ?

C’est trop tôt pour le dire, mais je suivrai un programme classique d’approche du Tour de France. Reste à le définir précisément.

Vous avez quand même déjà des idées…

L’expérience ne me manque pas. Si je n’ai pas de problèmes pratiques, j’arriverai en grande forme pour ce grand objectif de la saison.

Pour l’instant, où en êtes-vous ?

J’ai repris avec tranquillité. J’ai fait pas mal de musculation et de natation. Pendant les vacances, sans aucun sacrifice, je n’ai pas pris plus de trois kilos. Je dois donc avouer que je me sens bien et que les premiers coups de pédales m’ont procuré de bonnes sensations.

Comment jugez-vous votre dernière saison ?

Geox a décidé de laisser chavirer le navire et ne l’a communiqué qu’en novembre. Je ne sais pas trop ce qui s’est passé dans la tête des dirigeants.

Elle a été étrange. J’ai participé à deux grands tours, le Giro et la Vuelta, que j’ai terminé parmi les dix premiers. Mais au Giro, je m’attendais à mieux. Jusqu’au dernier jour, j’avais la quatrième place en point de mire, mais mon chrono a été très mauvais, dû peut-être à un mauvais choix de vélo. La Vuelta ? Dans l’Angliru, je me suis dit : c’est le Denis du Giro 2009 ! J’ai fini crescendo. J’aurais peut-être pu le gagner, ce Tour d’Espagne. Mais j’ai préféré aider l’équipe pour défendre le maillot rouge de Juan José Cobo.

Que retenez-vous de cette expérience Geox ?

Elle fut décevante. Même si, au final, nous avons quand même obtenu de bons résultats : ce n’était pas un projet raté. Mais l’équipe a été victime de quelques dynamiques que je n’ai pas bien comprises. Ensuite, la déception a été immense, suite à la décision de l’entreprise Geox. Elle a décidé de laisser chavirer le navire et ne l’a communiqué qu’en novembre. Je ne sais pas trop ce qui s’est passé dans la tête des dirigeants.


Facebook Velochrono


  1. « Cette équipe va faire peur » . Ouai c’est sure que cette équipe fait peur,c’est la meilleur après … radioshack ,bmc,sky,euskaltel,la lampre,liquigas,garmin,omega quick step, movistar ect… Quel blague! a part rodriguez et moreno ( tient deux espagnole ) cette équipe vaut rien . A ouai ya kolobney aussi :) .


  2. Mardi 20 décembre 2011 à 18:47 - biatche | Thumb up 9 Thumb down 29

  3. sinon c’est vrai que Menchov est l’un des plus sérieux prétendant au podium du tour 2012 . Même si il aura du mal à battre contador et evans .


  4. Mardi 20 décembre 2011 à 18:53 - biatche | Thumb up 13 Thumb down 4

  5. « Cette équipe va faire peur. » Gros lol. C’est vrai quoi, ils ont qui ? Menchov, Rodriguez, Moreno et Galimzyanov, mais après c’est le néant ou presque.

    « la mère Russie ». Ah Poutine, quand tu nous tiens…


  6. Mardi 20 décembre 2011 à 19:52 - R7814 | Thumb up 13 Thumb down 11

  7. si katusha fait peur j’imagine radio-shack leopard, BMC racing, SKY pro cycling…:P


  8. Mardi 20 décembre 2011 à 20:01 - cipolini | Thumb up 16 Thumb down 2

  9. Bah faut pas se moquer, c’est quand même une belle équipe. Sûrement pas pour tout rafler, mais ils ont de quoi faire tout au long de la saison


  10. Mardi 20 décembre 2011 à 22:45 - Léonard de Vinci | Thumb up 11 Thumb down 2

  11. et les révélations, ça sert à quoi ?

    il y a pas mal de gars qui se sont révélés cette année à Katusha, notamment Moreno qui a explosé, gusev, galymzyanov, losada, brutt, des anciens qui renaissent: karpets, gusev, et de belles recrues:
    kristoff, florencio, freire, spilak, …


  12. Mardi 20 décembre 2011 à 22:59 - LarsYttingLukasSebastianMenchov | Thumb up 4 Thumb down 1

  13. Freire, Florencio sur la pente descendante,

    Kristoff qui était le seule sprinter chez Bmc & qui a rien gagné alors dans les pattes de Galimzyanov (qui lui aussi a du mal a gagné)

    Karpets est reparti, Brutt inconstant

    bon c’est vrai y’a Moreno & Rodriguez plus Gusev qui sans faire de bruit fais sa carrière.

    Menchov en plus même vieillisant & c’est vrai que c’est un candidat au podium vu le nombre de km clm sur le TOUR 2012.

    ps : y’a surtout de futur grand Selig & Haller


  14. Mardi 20 décembre 2011 à 23:35 - Davey | Thumb up 0 Thumb down 5

  15. @R7814: tu ne connais pas grand chose… « mère Russie », c’est une expression commune, rien a voir avec Poutine!

    Franchement, c’est excellent que Menchov ait enfin signé chez Katusha, depuis le temps! Cela fait un deuxième coureur de grand tour avec Rodriguez, il était temps.
    Je suis russe, et je peut vous dire que cette équipe est a l’origine d’un vrai engouement! N’en déplaise a certains… C’est ça l’essentiel, que la culture du vélo s’installe dans le pays.


  16. Mardi 20 décembre 2011 à 23:41 - Napooo | Thumb up 13 Thumb down 4

  17. Napooo : navré d’avoir heurté ta fibre russe, mais moi, « mère russie », ça me fait penser à « mère patrie », terme utilisé par Staline…


  18. Mercredi 21 décembre 2011 à 0:45 - R7814 | Thumb up 9 Thumb down 3

  19. Je trouve l’équipe bien équilibré et franchement intéressante.

    Rodrigues, Menchov, Beau duo, même s’ils ne seront rarement ensemble.


  20. Mercredi 21 décembre 2011 à 1:04 - Wald | Thumb up 2 Thumb down 1

  21. @Davey… Si, Kristoff a gagné le championnat de Norvège sur route devant Vegard Stake Laegen et … Thor Hushovd.
    Il n’a que 24 ans et a une marge de progression. Même si je pense qu’il ne sera jamais un grand sprinteur, j’espère qu’il aura l’occasion de lever les bras chez Katusha.


  22. Mercredi 21 décembre 2011 à 2:05 - Hincapie | Thumb up 3 Thumb down 1

  23. et david de la fuente des nouvelles svp a il trouver une place menchov c’etait du sur pour katuska et cobo des nouvelles


  24. Mercredi 21 décembre 2011 à 9:26 - lozza | Thumb up 1 Thumb down 2

  25. menchov va apporter beaucoup sur les grand tour à cette équipe car avant pour les grand tour il y avait moreno rodriguez et karpets et c tout


  26. Mercredi 21 décembre 2011 à 10:44 - sky du 19 | Thumb up 3 Thumb down 0

  27. Je ne serais pas étonné que De la Source aille chez Saxo Bank.


  28. Mercredi 21 décembre 2011 à 12:13 - Alexandre Philippon | Thumb up 4 Thumb down 0

  29. Belle équipe Katusha pour la saison 2012. Ne nous moquons pas d’eux… Ils pourraient faire une très belle saison. Menshov sur le podium du Tour, c’est largement faisable. Rodriguez ou Moreno sur un giro ou une vuelta montagneuse, c’est également possible.
    Beau projet cette équipe


  30. Mercredi 21 décembre 2011 à 18:10 - niko75 | Thumb up 7 Thumb down 0



Direct Cyclisme
Transferts Cyclisme
Application Velochrono
Actu Cyclisme

actu cyclisme à ne pas louper  Vuelta : Le parcours de la 10e étape
actu cyclisme  Velochrono vous répond
actu cyclisme  Vidéo - Anacona, enfin Winner
actu cyclisme  Chavanel cartonne à Plouay !
actu cyclisme  Le VeLive du 31 août
actu cyclisme  La mission de Gallopin
actu cyclisme  GP de Plouay : La liste des partants
actu cyclisme à ne pas louper  Vuelta : Le parcours de la 9e étape
actu cyclisme  Vidéo - Bouhanni dans le vent
actu cyclisme à ne pas louper  Le VeLive du 30 août
actu cyclisme à ne pas louper  Vuelta : Le parcours de la 8e étape
actu cyclisme  De Marchi, de la suite dans les idées
actu cyclisme à ne pas louper  Le VeLive du 29 août
actu cyclisme  Ils répondent tous présent
actu cyclisme à ne pas louper  Vuelta : Le parcours de la 7e étape


Agenda Cyclisme

  Tour de l'Avenir - 2.Ncup - 23 au 30 août
    www  start list passeport M. A. Lopez
    #P C. Flakemore - #1 K. Skjerping - #2 C. Ewan
    #3 D. McLay - #4 I. Davidenok - #5 D. Teuns
    #6 M. A. Lopez - #7 L. Vervaeke


  Tour d'Espagne - WT - 23 août au 14 septembre
    www parcours  start list
    #1 Movistar - #2 N. Bouhanni - #3 M. Matthews
    #4 J. Degenkolb - #5 J. Degenkolb - #6 A. Valverde
    #7 A. De Marchi - #8 N. Bouhanni - #9 W. Anacona


  Tour du Poitou-Charentes - 2.1 - 26 au 29 août
    www start list Sy. Chavanel
    #1 M. Cavendish - #2 M. Cavendish - #3 N. Ruffoni
    #4 Sy. Chavanel - #5 Je. Herrada


  Grand Prix de Plouay - WT - 31 août
    www start list Sy. Chavanel

  Tour d'Alberta - 2.1 - 2 au 7 septembre
    www

calendrier du mois


forum cyclisme

 Vuelta : Le parcours de la 10e étape (10)
 Velochrono vous répond (7)
 Anacona, enfin Winner (59)