Kroon : « Mes deux pires années »


Kroon : « Mes deux pires années »

Par
Vendredi 2 décembre 2011 - 7:30
Photo : BMC - Tim de Waele







Souvenez-vous : Flèche wallonne, édition 2010, kilomètre 75. L’Allemand Dominik Roels tombe et entraîne plusieurs coureurs dans sa chute. Parmi eux, le Néerlandais Karsten Kroon. Il est le plus touché. Assis sur le bas-côté de la route, son visage est tuméfié. Il est emmené à l’hôpital où on lui diagnostique plusieurs fractures au visage. Cette chute gâche sa saison 2010. L’opération est inévitable. Mais il revient. Et en 2011, il est hyper motivé. « Après mon accident, j’avais une énorme envie de revenir à mon meilleur niveau, se souvient-il pour Velochrono. Durant l’intersaison, je me suis entraîné très dur. Mon but était de faire quelque chose sur les classiques. Mais je me suis cassé la clavicule à quelques jours du Tour des Flandres… Je pensais vraiment pouvoir aller y chercher un top 10. Une première désillusion avant une seconde : ma non-convocation pour le Tour de France, suite à cette même clavicule cassée. Une grande tristesse au vu du résultat obtenu par BMC, avec la victoire finale de Cadel. Je me retrouve alors convoqué pour la Vuelta. Lors de la quatorzième étape, je me casse le bras… Sur ces deux saisons chez BMC, il m’est difficile de retenir des côtés positifs. Je pense que j’ai vécu les deux pires années de ma carrière. »

Il y a deux ans, j’ai dit à Riis : sorry, c’est la vie. Je m’en vais. Il m’a alors répondu : ce n’est peut-être pas un au revoir définitif.

Karsten Kroon a alors accepté une offre de la Saxo Bank, décidant de revenir aux côtés de Bjarne Riis en espérant que la scoumoune ne l’y suive pas. Un engagement de deux saisons pour un retour là où le Batave a connu ses meilleurs années : sous la tunique danoise, il a terminé quatrième du Tour des Flandres 2007, mais aussi deuxième de l’Amstel Gold Race 2009. « Quand j’ai quitté Saxo Bank il y a deux ans, je l’avais annoncé à Bjarne pendant la Vuelta, raconte-t-il. Je lui ai dit : sorry, c’est la vie. Je m’en vais. Il m’a alors répondu : ce n’est peut-être pas un au revoir définitif. Quand Bjarne m’a proposé quelque chose durant l’été, les liens se sont recréés automatiquement. Avec lui, j’ai pu atteindre d’excellents résultats. Et je suis encore convaincu de pouvoir aller en signer d’autres. C’est certain : après ces deux mauvaises saisons, j’aurais pu penser à arrêter mais j’ai encore beaucoup à offrir à ce sport. Je suis sûr que je pourrai jouer un rôle fondamental lors de ces deux prochaines saisons. »

La première collaboration de Karsten Kroon et Bjarne Riis date de 2006. Le puncheur s’en souvient : « Nous avions diné ensemble et partagé notre vision du cyclisme, ainsi qu’énoncé nos volontés respectives. Et j’ai appris dès lors à connaître quelqu’un de très élégant, qui t’aide à te préparer au mieux pour tes objectifs. Un vrai passionné ! » Le dirigeant chauve se réjouit d’ailleurs de la venue de son ancien protégé : « J’ai toujours aimé travailler avec lui. Je suis vraiment content de ce retour car il sera important pour les classiques printanières, notamment les Ardennaises, qui lui conviennent à merveille. Avec Nick Nuyens et lui, nous avons une bonne paire de leaders pour les classiques. »

« Que 2012 commence… J’ai hâte »

Pour affronter au mieux la saison 2012, Karsten Kroon et ses coéquipiers se sont envolés lundi en Israël pour y participer à leur premier stage de préparation. Un pays loin des sentiers battus pour une préparation plutôt atypique. Le but de ce stage ? Bâtir l’esprit d’équipe grâce à des activités hors du commun. Par le passé, Bjarne Riis était connu pour ses stages commandos. Pour cette nouvelle saison, le team manager danois a décidé d’innover : travail de charité et de promotion du cyclisme. Le nom du programme, organisé en collaboration avec le Centre Shimon Peres pour la Paix, est : « Cycling for Peace, with love and good energies. » Et pour débuter, les coureurs de Saxo Bank se sont attelés à la construction d’une école. « Ce projet est unique, lâche Bjarne Riis. Nous sommes les premiers à innover et nous n’en avons pas peur. » Outre le team building, l’ambition est d’aider aux relations entre juifs et musulmans. « Lever les préjugés », avec le sport comme outil. « Cela n’a aucune importance que soit via le cyclisme ou une autre discipline. Celui qui fait du sport a une vie plus saine. »

Prendre autant de temps pour résoudre une affaire, c’est donner une mauvaise image au monde, aux sponsors.

Mais l’avantage, pour Saxo Bank, c’est également de s’isoler des sollicitations médiatiques. L’Affaire Contador n’offre pas le contexte idoine pour préparer une saison cycliste. Si un certain optimisme règne autour du groupe de Bjarne Riis, l’incertitude reste toutefois de mise. Une condamnation du Pistolero mettrait, sportivement, en péril l’équipe danoise. Pourrait-elle perdre sa licence World Tour si son leader venait à être suspendu ? Karsten Kroon s’est posé la question : « S’il était sanctionné, ce serait tout simplement injuste. Le système mis en place par l’UCI se révélerait ridicule. Prendre autant de temps pour résoudre une affaire, c’est donner une mauvaise image au monde, aux sponsors. Oui, on pourrait perdre la licence World Tour. Je serais déçu et anxieux, mais on continuerait à être invité sur les principales courses. Alberto Contador est un champion et la manière dont il se comporte doit inspirer le respect. Je suis fier de travailler pour lui. Que 2012 commence… J’ai hâte. »


Twitter Velochrono


  1. Y’a plus qu’à installer des roulettes sur les vléos spécialized…


  2. Vendredi 2 décembre 2011 à 12:52 - lolo | Thumb up 2 Thumb down 15

  3. C’est clair, après cet article mon amour pour cette équipe ne fait que s’accentuer !


  4. Vendredi 2 décembre 2011 à 21:21 - Cyril P. | Thumb up 2 Thumb down 1

  5. Très drôle lolo ! vraiment très mature ! ;)


  6. Vendredi 2 décembre 2011 à 22:56 - Teteoo | Thumb up 1 Thumb down 4

  7. Faire de la charité en Israël?
    J’ai ri.


  8. Samedi 3 décembre 2011 à 12:49 - kentinmania | Thumb up 3 Thumb down 2

  9. kentinmania : tu as raison, Israël n’a absolument pas besoin d’être aidée, mais je n’en dirai pas plus, car ce n’est pas le lieu pour exprimer ses opinions politiques.


  10. Samedi 3 décembre 2011 à 14:24 - R7814 | Thumb up 0 Thumb down 2



Direct Cyclisme
Application Velochrono
Transferts Cyclisme
maillots Cyclisme 2014

Actu Cyclisme

actu cyclisme  Amstel Gold Race : Les favoris de la rédac
actu cyclisme à ne pas louper  Hivert : « Je ne m’affole pas »
actu cyclisme à ne pas louper  Le parcours de l’Amstel Gold Race
actu cyclisme  Tour du Finistère : La liste des partants
actu cyclisme  Une année à triplé ou à outsiders ?
actu cyclisme  Amstel Gold Race : La liste des participants
actu cyclisme  Le retour des grognards ?
actu cyclisme  GP de Denain : La liste des partants
actu cyclisme  Bardet : « Liège n’est plus assez mise en valeur »
actu cyclisme  Vidéo - Tiens tiens, revoilà Gilbert…
actu cyclisme  Flèche brabançonne : La liste des partants
actu cyclisme  La fin d’une époque ?
actu cyclisme  Velochrono vous répond
actu cyclisme  Terpstra, la force tranquille
actu cyclisme  Vidéo - Paris-Roubaix : Terpstra, la tête et les jambes


Agenda Cyclisme

  Flèche brabançonne - 1.HC - 16 avril
    www start list P. Gilbert

  Grand Prix de Denain - 1.1 - 17 avril
    www start list N. Bouhanni

  Tour du Finistère - 1.1 - 19 avril
    www start list

  Amstel Gold Race - WT - 20 avril
    www start list

  Tro Bro Leon - 1.1 - 20 avril
    www

calendrier du mois





forum cyclisme

 Amstel Gold Race : Les favoris de la rédac (12)
 Le parcours de l’Amstel Gold Race (10)
 Amstel Gold Race : La liste des participants (32)